"Les Vertueux" de J. Marstone

 JANVIER 2013

"Les Vertueux" de J. Marstone.

  

Vertueux

 

RESUME DE LA PIECE :

"Si les hommes n'étaient pas si bêtes, les filles ne trouveraient pas de maris et les garces n’auraient plus de clients ». Piquepoche, acte I scène 12.


Se venger de son amant qui la quitte pour se marier avec une jeune fille vertueuse, telle est l’obsession rageuse d’Olympe, courtisane de haut vol en ce dix-huitième siècle. Comme il est difficile à l’aube du siècle des Lumières d’être une femme dans cette société d’hommes.

Cette comédie nous entraîne à la suite de ces personnes du beau sexe — jeunes filles, femmes à marier, catins et maquerelles — qui font tourner les têtes et les coeurs de ces hommes prisonniers de leurs émotions, de leurs vices et de la morale.

Un délicieux cortège des vertus fémininesqui triomphe des turpitudes masculines. Un tourbillon des sentiments amoureux où la conduite frivole, par de petits arrangements coquins et cocasses avec la moralité, virevolte pour notre plus grand plaisir.

Marston, le chaînon manquant entre Shakespeare et Molière, un cocktail détonant à consommer sans modération.


John Marston (1575-1634) :


Né à Coventry, d’une mère italienne, John Marston entra au Brasenove College (Oxford) en février 1592 et s’inscrivit au Middle Temple, à Londres, plus par déférence envers son père, qui y était légiste, que par goût pour les études juridiques. Il s’en détourna pour la poésie, où il se signala en premier lieu par un poème narratif érotique à la mode du jour, La métamorphose de l’image de Pygmalion The Metamorphosis of Pygmalion’s Image, publié avec quelques satires en mai 1598. Il s’engagea ensuite dans une carrière de dramaturge, carrière assez agitée qui dura neuf ou dix ans. Après quoi, pour des raisons mal connues, il cessa complètement d’écrire, fut ordonné diacre le 24 septembre 1609, et prêtre trois mois plus tard. Il reçut la paroisse de Christ Church, dans le Hampshire, en 1616, démissionna en 1631 et mourut à Londres. Aurait-il trouvé dans le sacerdoce la source d’ordre moral qui lui avait échappée dans ses activités littéraires ? Le satiriste était devenu prédicateur.

 

Dates des représentations - Janvier 2013

Vendredi 4 janvier à 20 h 45 Samedi 5 janvier à 20 h 45

Dimanche 6 janvier à 16 h Vendredi 11 janvier à 20 h 45 Samedi

12 janvier à 20 h 45 Dimanche 13 janvier à 16 h Mardi 15 janvier

à 10 h et 14 h scolaires Vendredi 25 janvier à 20 h 45 Samedi

26 janvier à 16h et 20 h 45 Dimanche 27 janvier à 16 h


Lieu

Centre culturel René Cassin - Grande salle

Rue des vergers St-Jacques - 91410 Dourdan

Prix des places > 14,00 € et 11,50 €